À l’atelier Three Seven, chaque pièce est entièrement et exclusivement travaillée à la main.

INVENTER NOTRE VISION DE LA CÉRAMIQUE

C’est avec une idée très précise de la céramique souhaitée que nous avons développé, de façon empirique et intuitive, une méthode de fabrication propre à Three Seven.

Nous voulions créer une vaisselle unique et singulière, à commencer par sa couleur. Nous teintons notre terre blanche avec des pigments naturels pour lui donner cette couleur ivoire. Nous la décorons d’illustrations fines et graphiques, souvent au simple trait noir, faites pour toutes se marier entre elles.

Les temps d’illustration peuvent prendre de 10 min à presque 3 heures, suivant les formes et les motifs à réaliser!

Notre ambition première était d’obtenir des pièces légères et épurées, à la fois dans la forme et dans le touché. Lassés de l’esthétique rustique et traditionnelle de la céramique, nous avons travaillé à créer des pièces qui donneraient la sensation de tenir une coquille d’œuf dans la main. Il nous fallait une matière lisse, aux courbes douces, sans artifice. Simple. Vous ne trouverez ni ance, ni pied ou autre relief sur nos pièces afin de sublimer cette matière organique. C’est d’ailleurs l’explication derrière les trois points formant un triangle que vous pourrez palper aux dos de vos pièces : à défaut de sécher sur un pied inclus à l’objet, nos pièces reposent sur un trépied pendant la cuisson de l’émail pour que la pièce ne colle pas aux plaques de cuissons.

DU TEMPS POUR CRÉER

Au total, plus d’une quinzaine de jours sont nécessaires pour créer une pièce, aussi petite soit-elle.

Nous fabriquons notre vaisselle avec un procédé bien connu en céramique: le coulage. La barbotine, savant mélange de terre et d’eau, est coulée dans des moules en plâtre, spécialement conçus et développés par et pour Three Seven. Au premier impact de ce jet sur le plâtre du moule, la céramique développe déjà un premier trait de caractère unique : une légère auréole beige au dos de la pièce. Elle se révèlera après la cuisson, témoin de ce procédé artisanal, comme une tâche de naissance.

Après cette étape de coulage, nous respectons des temps de séchage naturel, qui varient selon les formes et l’atmosphère. Il faut entre 72 heures et plus d’une semaine en cas de météo humide pour obtenir une pièce sèche avant d’effectuer une première cuisson au four à 1000°C pendant 48 heures.

De cette première fournée, nous obtenons les biscuits, des pièces cuites et poreuses, d’aspect légèrement granuleux et mat, sur lesquelles nous dessinons à l’engobe : un mélange de barbotine et de pigments que nous fabriquons dans notre atelier.

Les illustrations les plus longues sur de grandes pièces peuvent nécessiter jusqu’à 3 heures de travail.

Nous émaillons ensuite chaque pièce, pour la vitrifier et pour protéger ses illustrations bien sûr, mais surtout pour lui permettre une utilisation alimentaire. Cet émail réduit aussi au maximum la porosité de la faïence, pour que vous puissiez passer vos pièces au lave-vaisselle.

Il faudra procéder à une dernière cuisson de 36 heures à 1000 °C pour obtenir la pièce finale.

UNE COLLECTION UNIQUE & ARTISANALE

Aujourd’hui, nous combinons notre minutie et ce procédé artisanal pour obtenir des pièces uniques, harmonieuses et homogènes, avec le traité fin, précis et moderne de la céramique auquel nous tenons tant.

Ce métier requiert une grande humilité face à ce matériau naturel et essentiel à notre travail qu’est la terre. De nombreux paramètres doivent être contrôlés lors de la fabrication comme la température, l’humidité, la pression atmosphérique pour assurer la réussite du procédé, et chaque nouveau four que l’on ouvre est un trésor : on ne sait jamais avec certitude ce que l’on y trouvera. Peut-être la déception de quelques pièces fendues ou l’émerveillement d’une fournée parfaite.

C’est aussi là que réside la beauté et l’excitation de ce métier d’art.